l'autisme en algérie

مرحبا بكم لتسجيلكم في منتدى التوحد في الجزائر
l'autisme en algérie

يهتم بالأطفال المصابين بالتوحد

المواضيع الأخيرة

التبادل الاعلاني


    L'activité sportive, un facteur pour réduire le degré de l'autisme-ALGERIE SOIR

    شاطر

    Admin
    Admin

    عدد المساهمات : 135
    تاريخ التسجيل : 25/11/2009

    L'activité sportive, un facteur pour réduire le degré de l'autisme-ALGERIE SOIR

    مُساهمة  Admin في الأربعاء مارس 17, 2010 11:37 am

    L'activité sportive, un facteur pour réduire le degré de l'autisme


    Une étude sur l'autisme, élaborée par un chercheur du département de l'éducation physique et sportive de l'université "Abdelhamid Ibn Badis" de Mostaganem, a révélé que l'activité sportive a un rôle dans la réduction du degré de l'autisme. Les résultats de cette étude, menée par le chercheur Taakik Djamel qui a ciblé un échantillon de 5 enfants âgés entre 4 et 6 ans et ayant un autisme d'un degré moyen, signalent que "la natation et les jeux de mouvement sont deux facteurs susceptibles de réduire le degré de l'autisme" connu dans le milieu scientifique avec ses trois degrés, à savoir élevé, moyen et léger.
    Sur la base de cette étude, présentée à l'occasion du 4e colloque national de deux jours sur "l'activité physique adaptée en Algérie entre la réalité et l'ambition", dont les travaux ont été clôturés dimanche à Oran, l'activité sportive est considérée comme meilleur remède pour les personnes atteintes d'autisme et devant contribuer à la réduction de la prise de médicaments qui ont un effet positif et un autre négatif à la longue.
    Le professeur Gourari Benali, encadreur de cette étude, a signalé que la qualité de l'activité physique utilisée dans cette expérience, révèle que l'activité sportive "peut être un substitut aux médicaments et aide l'autiste à sortir de son enfermement et lui permet de développer ses capacités sensorielles et motrices ainsi que l'acquisition d'un équilibre dans la marche".

    Compte tenu de son importance, ce projet de recherche a été adopté par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et supervisé par des équipes composées d'un groupe de chercheurs de l'université de Mostaganem pour la période s'étalant de 2010 à 2013, a-t-on souligné.

    La maladie est décrite par les scientifiques comme trouble neurologique, plus fréquent chez les sujets masculins.

    Aps

      الوقت/التاريخ الآن هو السبت سبتمبر 23, 2017 10:10 am